XL Capital

XL Capital est une société de réassurance basée aux Bermudes, qui est devenue l'un des huit principaux acteurs de l'activité de rehaussement de crédit qui s'est développée aux États-Unis à partir de 2004.



Catégories :

Finance

XL Capital est une société de réassurance basée aux Bermudes, qui est devenue l'un des huit principaux acteurs de l'activité de rehaussement de crédit qui s'est développée aux États-Unis à partir de 2004.

Au 31 mars 2002, l'actif consolidé s'élevait à 30, 6 milliards de dollars et les capitaux propres consolidés à 5, 5 milliards de dollars. Quelques semaines plus tard, James H. Veghte directeur de l'exploitation de Le Mans Re, filiale française de XL depuis le rachat en janvier 2002 de 67% de l'activité de réassurance des Mutuelles du Mans a été appelé directeur de l'exploitation de XL Re, dont les bureaux sont à Londres.

L'ex-filiale de rehaussement de crédit du groupe, Security Capital Assurance, toujours détenue à 46% et recapitalisée en 2008 est côtée en Bourse de New-York depuis 2006. Les deux sociétés ont des participations croisées qui rendent complexes l'identification de la mère et de la filiale.

Le conflit avec le client américain Merrill Lynch et la recapitalisation

En mars 2008, la banque d'affaires américaine Merrill Lynch, un des clients du groupe, a annoncé le dépôt d'une plainte contre XL Capital pour clarifier le fait qu'il est tenu d'honorer ses obligations contractuelles en matière de CDS, des contrats d'assurance contre le risque de défaut, XL Capital ayant garanti à peu près 3, 1 milliards de dollars de CDO de Merrill avec CDS, selon la plainte.

Le conflit a été réglé en juillet 2008, Merrill Lynch ayant annulé ses contrats en contrepartie d'une indemnisation. Merrill Lynch a dénoué ses expositions risquées et accepté d'annuler huit accords sur CDS (credit default swap) et des polices d'assurances pour un montant de 3, 7 milliards de dollars. XL Capital a annoncé au même moment, le 30 juillet qu'il vole au secours de Security Capital Assurance (SCA) et procédera à une augmentation de capital de 2, 5 milliards de dollars.

Merrill Lynch et treize autres sociétés contreparties représentaient dans ce cas plus de 80 % de l'exposition de SCA aux contrats sur CDO. Sur les vingt-sept contreparties avec lesquelles SCA disposait de contrats sur dérivés de crédit, treize se sont accordées sur le principe d'annuler leurs contrats sans pour tout autant avoir déterminé les termes de l'opération, et treize n'ont pas souhaité rentrer en négociations.

Le 14 octobre 2008, XL Capital a prévenu d'une perte du 3ème trimestre 2008 allant de 1, 65 à 1, 67 milliards de dollars à comparer à un bénéfice de 328 millions de dollars au 3ème trimestre 2007 à cause des charges d'acquisition de la société Syncora Holdings, qui n'est autre que son ex-filiale Security Capital Assurance, spécialisée dans le rehaussement de crédit. Cette prévision, moins mauvaise que redoutée avait fait bondir l'action XL Capital de 56% en une journée.

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/XL_Capital.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 12/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu